Dossier sur les malfaçons touchant la charpente

90% des Français estiment que vivre sereinement dans sa maison est primordial. 83% ne se sentiraient pas à l’abri dans leurs logements, si la charpente n’était pas conforme. Avec raison ! Les défauts de construction, concernant la charpente peuvent avoir des conséquences catastrophiques, non seulement sur le bâti, mais aussi pour la sécurité des personnes. Certains d’entre eux peuvent être à l’origine de fissures sur les murs. Pour savoir quelles malfaçons provoquent la fissuration des murs du logement, consultez notre dossier.

 

Deux malfaçons courantes touchant la charpente

  • Les pannes sablières sont fixées dans les murs. Moins il y a de pente sur une toiture, plus la panne se trouve à l’intérieur du mur. Elle doit être parallèle à la façade. Si les pannes sont mal fixées, cela peut engendrer la fissuration des murs, voire l’effondrement de la structure.

  • Pièce rampante de la ferme d’une charpente, l’arbalétrier est associée à l’extrémité de l’entrait et le sommet du poinçon. Elle a donc pour rôle de soutenir les pannes intermédiaires. Si elle ne forme pas un seul et même bloc (en deux parties, par exemple), le report des charges ne peut plus être assuré, ce qui peut provoquer des fissures.

En savoir plus sur l’expertise fissures

 

Vous aimerez aussi

Les spécificités des fissures sur une construction

Caractéristique fissures

Les origines des fissures en façade

Fissures réparation

Les travaux de réparation des fissures

Fissures cause