Que faire en cas de fissure entre deux plaques de placo ?

Si les fissures qui se développent sur les murs en parpaing présentent souvent un risque, c’est que le parpaing est un matériau du gros oeuvre et donc que la fissure est structurelle. Les fissures sur le placo inquiètent moins car il s’agit d’un élément de finition situé à l’intérieur des maisons et appartements.

Faut-il s’inquiéter de fissures sur du placo ?

Le placo le plus courant dans le bâtiment est le BA13. C’est une référence. Il s’agit d’une plaque de plâtre rendue facilement maniable par le fait qu’elle est recouverte de chaque côté par une fine feuille de carton. Ce matériau est résistant. Mais il peut devenir fragile s’il est manipulé lors des opérations de pose, sans certaines précautions. Sa surface peut ne pas être lisse, la plaque peut casser par endroit, des fissures peuvent même apparaître, par exemple, s’il est posé sur un support non approprié (mur abimé, ossature métallique non conforme, etc.). Si les fissures sont le résultat d’erreur lors de la pose, il n’y a pas à s’inquiéter. Le problème est esthétique et non structurel. Il peut toutefois engendrer d’autres préoccupations (insuffisance de l’isolation, pont thermique, etc.). En revanche, il conviendra de s’inquiéter si les plaques se fissurent en raison de désordres affectant le support. Typiquement, un mur en parpaing qui se fissure, des tensions qui se libèrent dans le bâtiment jusqu’à affecter les éléments de second oeuvre. Cette situation est rare mais il faut être vigilant.


 

Nos conseils pour éviter les fissures sur la maison



Fissures sur placo : les autres problématiques

Fissure placo plafond – Fissure placo maison neuve – Fissure au dessus des portes – Placo qui craque – Fissure placo cause