Comment obtenir la prise en charge des fissures par l’assurance habitation ?

Il est naturel de s’interroger sur les procédures assurantielles afférentes à l’indemnisation de désordres comme des fissures. Si celles-ci résultent d’une sécheresse et donc d’une catastrophe naturelle, l’assurance multirisque habitation peut prendre en charge l’indemnisation des désordres. Sous certaines conditions que tout propriétaire sinistré doit connaître.

fissures assurance habitation

Une maison qui se fissure. Un phénomène loin d’être normal

À première vue, les constructions paraissent solides du fait de l’utilisation de blocs de béton ou de parpaings liés au mortier. Néanmoins, malgré ces dispositions constructives, une maison peut pourtant se fissurer. Les origines possibles des désordres sont multiples. Pour bien comperndre le phénomène de fissuration, il est important d’identifier les facteurs de prédisposition et de déclenchement des fissures. En savoir plus

Indemnisation de l’assurance habitation. Dans le cadre d’une catastrophe naturelle seulement

Les désordres constituent une menace pour la solidité de la structure et la sécurité des occupants. La remise en état peut être couverte par la garantie sécheresse d’une assurance multirisque mais il est impératif que les fissures soient expliquées par la sécheresse et que le phénomène réponde aux conditions régissant les catastrophes naturelles au sens de la loi du 13 juillet 1982.

Déclaration de fissures à la compagnie d’assurance. Un délai de 10 jours après reconnaissance de la catastrophe naturelle

L’état de catastrophe naturelle peut être déclaré lorsque un sinistre sur une maison résulte d’un agent naturel dont l’intensité est anormalement élevée. Ce qui inclut les mouvements de sols, les tassements différentiels et les fissures apparues en façade, provoqués par la sécheresse. Cette dernière est fréquemment à l’origine de fissures. Le sinistré dispose de 10 jours après publication de l’arrêté confirmant l’état de catastrophe naturelle au JO pour déclarer les désordres.

Fissures et assurance habitation. 5 conseils pour obtenir une meilleure indemnisation

Voici, en détail, la démarche à entreprendre afin de pouvoir être correctement indemnisé en cas de fissures sur sa maison liées à la sécheresse :
– Identifier le décret reconnaissant l’état de catastrophe naturelle concernant sa commune
– Rencontrer d’autres sinistrés dont la maison est aussi fissurée
– Déclarer les fissures dans le délai imparti à la compagnie d’assurance
– Élaborer des arguments solides et techniquement détaillés sur les fissures
– Éradiquer les facteurs aggravants du phénomène de fissuration.

Maison récente fissurée. La responsabilité du constructeur et la garantie décennale

La prise en charge des fissures sur une construction fissurée de moins de 10 ans peut incomber au constructeur. La garantie décennale, qui est une garantie légale, peut en effet être évoquée dès lors qu’un phénomène de fissuration met l’intégrité de la structure en péril. Plus d’informations ici

 

fissures maisons qualification