L’injection de résine expansive pour réparer les fissures

Pour réparer les dégâts causés par l’apparition de fissures, il est possible d’injecter du ciment sous les surfaces touchées, au niveau des fondations par exemple, ou dans les cavités apparues. Le recours au ciment (ou au micro-ciment) est habituel pour des travaux conformes à la norme NF EN 12715. Pourtant, il ne s’agit pas du seul matériau homologué : la résine expansive peut se révéler tout aussi pratique, voire plus efficace et plus adaptée que la mise en place de lourds travaux, tels que la reprise en sous-œuvre par micro-pieux.

injection résine expansive

Source : Uretek

Une technique de pointe encore trop confidentielle

L’injection de résine expansive permet de résoudre les problèmes d’affaissements différentiels, c’est à dire les cas où des évolutions du sous-sol conduisent à l’apparition de fissures. En fonction du type de sol, certaines techniques seront plus pertinentes que d’autres. Qu’il s’agisse de densifier un sous-sol qui s’est creusé par endroits avec le temps, ou bien de réparer une maçonnerie, ou même de contribuer à redonner une assise stable à un sol ou à un bâtiment, la résine est en général une solution gagnante. Toutefois, les entreprises capables de proposer cette option ne sont pas nombreuses. Pour le moment, seule la société Uretek a obtenu un avis technique du CSTB pour son procédé Deep Injections®.

Le fonctionnement de l’injection de résine expansive

Pour fonctionner à la perfection, la résine doit pouvoir se glisser dans toutes les cavités à combler. Deux paramètres sont donc essentiels : la température de la résine, mais aussi la pression à laquelle elle est injectée. Ces éléments sont attentivement surveillés par les professionnels qui procèdent à l’injection, en envoyant séparément les deux produits qui vont composer la résine lorsqu’ils se mélangeront. La réaction entre les deux composants va permettre à la résine de se dilater, puis de se solidifier.

L’efficacité de l’injection de résine expansive pour réparer les fissures

Le volume injecté est ainsi très différent de celui de la résine, une fois que la réaction a eu lieu : elle peut gonfler pour atteindre jusqu’à 40 fois son volume initial ! On comprend donc aisément qu’elle comble efficacement les espaces vides dans le sol, et en améliore ainsi la portance, même dans le cas de sols argileux. Ainsi, non seulement les cavités disparaissent, mais le sol est compacté, de manière à devenir plus solide et donc, moins sujet à un affaissement. Le risque de voir des fissures apparaître diminue alors très sensiblement.

La résine expansive : une solution discrète et rapide

Contrairement à la plupart des travaux visant à agir sur les causes des fissures, l’injection de résine expansive ne nécessite pas de travaux bruyants, poussiéreux et longs. C’est donc une solution appréciée par les habitants, comme par leurs voisins. Bien entendu, une étude préalable de la nature du sol est cependant indispensable. Elle doit être réalisée par un professionnel, qui va ainsi déterminer la meilleure manière de résoudre le problème.

Le contrôle du RGA grâce à l’injection de résine expansive

Les propriétaires de maisons fissurées le savent bien : les sols argileux sont souvent à l’origine des fissures tant redoutées. Avec la chaleur et la variation du taux d’humidité, ce type de sol a tendance à beaucoup bouger (on parle alors de Retrait et Gonflement de l’Argile). L’injection de résine permet justement de stabiliser les sols argileux, pour éviter les tensions au niveau de la structure de la construction. Dans certains cas, l’injection peut même redresser le bâtiment, et ainsi permettre aux fissures de se refermer.

fissures maisons qualification