Tassements différentiels : comprendre pourquoi votre maison est fissurée

Le tassement différentiel se caractérise par un mouvement d’enfoncement du sol de façon non uniforme. Il se traduit par des tensions sur la structure des bâtiments et l’apparition de fissures sur les murs. Ces fissures constituent, en général, un grave danger pour l’intégrité de la construction, à l’image des maisons individuelles, ainsi que pour la sécurité des personnes. Plusieurs situations fréquentes sont à l’origine de tassements différentiels.

 

Maison fissurée

 

Terrain en pente. Votre construction est déséquilibrée

Les maisons construites sur un terrain en pente ont des fondations encastrées bien plus profondément dans le sol à l’amont, qu’à l’aval. Ces dernières reposent sur un sol plus résistant côté amont et plus fragile ailleurs. Le risque de fissures est accru, notamment si les dispositions constructives nécessaires (dimension des fondations, armatures dans les murs, etc.) n’ont pas été prises en compte, en particulier en cas de sécheresse.

Sous-sols partiels. De nombreux risques pour votre maison

Les fondations des maisons individuelles doivent être ancrées de manière homogène sur tout le pourtour de la construction. Les sous-sols partiels, qui induisent des hétérogénéités d’ancrage, sont à éviter. En cas de sous-sols partiels, les effets des tassements différentiels peuvent être observés à la jonction entre les deux blocs du bâtiment, dont le poids diffère. Si vous avez le choix, préférez un sous-sol étendu sous toute la construction.

Présence de rocher. Votre maison peut se fendre

Une maison bâtie sur un sol hétérogène, comportant des parties rocheuses à faible profondeur et ailleurs, du sol de bonne qualité, peut présenter un risque d’instabilité. Cette situation peut entraîner des tassements différentiels et des fissures sur la maçonnerie. Méfiez-vous des travaux de terrassement qui seraient envisagés tardivement par le constructeur. Ils sont souvent coûteux et n’empêchent que rarement, les parties fondées sur le “bon sol”, de se déformer sous l’effet de la charge.

Comprendre la sollicitation non uniforme du sol

Une maison peut être constituée de blocs de poids inégal. L’absence de joint de rupture entre ces blocs (une maison et son extension, une maison et un garage attenant, par exemple) entraîne fatalement des tassements différentiels et une fissuration. La fissuration entre deux corps de bâtiment est connue pour être trop souvent constatée par nos experts fissures.

Argiles sensibles à l’eau. Votre maison est sensible à l’argile gonflante

Les sols argileux ont une sensibilité plus ou moins forte à l’eau. Leur présence sous une maison est un facteur propice à l’apparition des fissures liées aux tassements différentiels. Des végétaux avides d’eau, plantés à proximité de la construction, favorisent également la formation de fissures. Par exemple, il arrive que certaines racines passent sous les fondations ou les dallages, à la recherche d’eau ou encore d’humidité, et avoir des effets dévastateurs.

Les solutions de réparation possibles

Face à un problème de tassement différentiel et de fissures, plusieurs travaux peuvent être envisagés, plus ou moins efficaces et plus ou moins coûteux. L’important, avant de mettre en place ces travaux, est de bien prendre en compte l’ensemble des paramètres techniques et le coût de la réparation dans le processus de réflexion. Nos experts fissures vous aideront à envisager les meilleures solutions possibles.

Fissures prévention