Fissures sur maison : qu’est-ce que cela implique ?

Lors de l’apparition de fissures sur une maison, il est commun de penser en premier lieu à la sécurité des habitants. S’il s’avère qu’il ne s’agit que de fissures esthétiques ou de fissures sans impact structurel, elles sont parfois laissées sans action : leur état est stable, elles seront traitées plus tard. Concernant la sécurité, écarter le danger reste l’objectif premier. Mais avez-vous pensé aux dommages collatéraux possibles ? Traités plus tard, combien cela coûtera-t-il ? En cas de revente de maison, les fissures entraveront-elles la transaction ? Est-il envisageable de faire financer mes travaux de reprise de fissures ?

Fissures maison

Fissures sur maison : attendre n’est pas la solution

Laisser des fissures sur une maison, c’est prendre le risque de voir les désordres se propager et augmenter la note des frais liés à la remise en état. En effet, une fissure, même non structurelle, peut se propager aux éléments d’embellissement de la maison ; elle est le risque aussi d’infiltration, intérieure ou extérieure, la notion de fissure impliquant qu’il se soit formé une “ouverture” où humidité, matière organique, et autres éléments initiateurs de désordres peuvent proliférer.

Fissures sur maison : la valeur de la maison fortement impactée

Tous les agents immobiliers le savent, une maison qui reste sur le marché plus de 3 mois décote et les vendeurs doivent bien souvent réviser le prix de leur bien. Dans les causes les plus fréquentes de “craintes” à l’achat d’une maison, l’existence de fissures sur la maison est dans le top des éléments anxiogènes pour les acheteurs. Vous pourrez arguer qu’il n’y a pas de danger, que tout est sous contrôle, que ces fissures sont là depuis longtemps, c’est souvent une peur irraisonnée. Ne vous poseriez-vous pas la question vous-même, si vous étiez acheteur, de savoir si l’on essaye pas de vous vendre une maison qui se dégrade ? Pour cette raison nous conseillons de toujours traiter les fissures dès leur apparition.

Fissures sur maison : quelles causes et quelles moyens de faire financer ses travaux

Les causes potentielles de fissures sur votre maison sont multiples : épisodes de sécheresse, malfaçons de la construction de la maison ou encore mouvements de terrain. Pour tout ce qui relève de conditions climatiques exceptionnelles, autant sécheresse qu’inondations, la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle sera nécessaire pour que vous puissiez espérer faire marcher votre assurance sur la couverture de ce risque. Pour les problématiques de malfaçons, tout dépend de l’âge de votre maison. Les garanties légales de la construction couvrent divers aspects selon les délais : aspect esthétique jusqu’à la fin de la première année, de fonctionnement des équipements non solidaires de votre maison jusqu’à la fin de la deuxième année, et de sécurité jusqu’à dix ans. Les fissures, si elles sont structurelles, sont couvertes dans la garantie à dix ans.


Fissures sur d’autres types de bien :