Fissures sur revêtements de façades : un mal surfacique

Les fissures, si elle sont circonscrites aux revêtements de façade, n’annoncent pas de problème de fond ni de problème structurel pour votre habitation. Leur explication en est majoritairement la mauvaise mise en oeuvre du revêtement choisi. Passage en revue des erreurs courantes de mise en oeuvre des revêtements de façade.

fissures revêtement de façade

Fissures de revêtements de façades : ce qu’il convient d’éviter

Suivent dans ce paragraphe les 3 commandements du mauvais façadier. “Ton support tu ne nettoiera pas” : en ne nettoyant pas la surface sur laquelle reposera l’enduit, le risque que des éléments parasites viennent compromettre l’adhérence entre le revêtement et le support est accrue. “Ton produit de revêtement, tu bacleras” : les produits de façade nécessitent un dosage d’eau et d’adjuvant avec le produit, précis. Le mauvais façadier, dans toute la non-excellence de son art, fera une tambouille avec des doses au pifomètre, pour une préparation qui à coup sur, fissurera. “ Les conditions climatiques, en tenir compte tu ne feras pas” : l’application et le séchage d’un enduit ou d’un revêtement de façade nécessitent des conditions de température et humidité dont les plages d’application jouent sur les caractéristiques techniques du produit, ne pas les respecter, c’est s’assurer de fissurer

Fissures sur revêtement de façade : un entretien souvent négligé

Le mauvais entretien des façades est un facteur aggravant concernant l’apparition de dégradations (dont des fissures) sur les revêtements. Matières organiques dont font partie mousses, bactéries, lichens et champignons se développent de manière propice sur les façades. Celles-ci comportent tous les éléments : support dur, humidifié par les intempéries et soumis au rayonnements du soleil. Un nettoyage régulier des façades permet de maintenir l’aspect esthétique autant que la longévité de votre revêtement de façade, et ainsi de prévenir l’apparition de fissures.

Fissures sur revêtement de façade : un ravalement tardif ?

Il est admis dans le milieu de la construction qu’un ravalement tous les 10 ans a minima est nécessaire, ceci afin d’éviter fissures et perte de propriétés mécaniques des enduits, qui ne jouent plus, dès lors, leur rôle de protection. Dans certaines communes (Paris notamment), ceci est obligatoire ; consultez votre mairie si vous avez un doute quant aux obligations sur votre commune. En ravalant vos façades vous vous prémunissez du coup d’une potentielle injonction si ces travaux sont obligatoires sur votre commune, et surtout vous garantissez la non apparition de fissures sur vos revêtements.


Les autres localisations de fissures sur les façades :