Fissures sur un mur : de quel mur parle-t-on ?

Afin de pouvoir aider un propriétaire confronté à des fissures qu’il a repérées sur les murs de son logement, il convient de déterminer quel est le type de mur concerné : mur de refend, de clôture, mur de soutènement, mur intérieur ou extérieur ? Tous n’ont pas le même rôle, ne supportent pas les mêmes contraintes. Par conséquent, des fissures en leur sein n’aura pas le même niveau de dangerosité, les mêmes conséquences, les mêmes causes, ni les même remèdes. Analyse des cas les plus fréquents.

Fissures mur maison

Les fissures sur les murs porteurs

Les fissures sur des murs faisant partie des éléments structurels de l’édifice auquel il appartient généreront immanquablement l’inquiétude des habitants. S’il s’avère que les fissures constatées n’impactent que le revêtement de surface du mur (enduit de façade, peintures), le danger n’existe pas, et des méthodes de reprises ou de réfection de parements muraux seront suffisants pour retrouver une esthétique satisfaisante. Le raccourci est souvent pris de parler de murs porteur pour les murs extérieurs d’une maison, cependant certains murs intérieurs dits “de refend” sont aussi porteurs. Dans les maisons anciennes, certains murs non porteurs ont pu partiellement le devenir avec l’affaissement de la structure, il faut donc être vigilant sur l’apparition de fissures sur tout type de murs dans les maisons anciennes.

Les fissures sur cloisons séparatives légères ou sur les doublages

Sur les murs ayant un rôle de simple cloison séparative ou sur les doublages en placoplâtre l’apparition de fissures semble moins anxiogène. Attention cependant qu’elle ne soit tout de même pas le signe connexe de désordres sur des éléments structurels adjacents. En dehors de ce cas, il est fréquents de trouver des fissures verticales fines sur les murs dont les joints sont mal réalisés : la pose dans les règles de l’art des bandes à joints entre plaques est souvent négligée. Des fissures sur des cloisons séparatives non porteuses, même si non dangereuses, peuvent être aussi le signe d’autres désordres potentiels : humidité et déformation d’éléments connexes, par exemple.

L’importance du diagnostic dans l’analyse des fissures sur les murs

Face à une problématique de fissures sur les murs, seul un bon diagnostic vous permettra de garantir la bonne attitude à adopter. Ce diagnostic permettra d’identifier la cause de la fissure, d’en déterminer sa gravité, de comprendre les travaux nécessaires qu’il convient de réaliser, et si ce diagnostic est réalisé par un expert certifié, il vous permettra de pouvoir poursuivre l’artisan ayant réalisé cette partie d’ouvrage dans le cas où vous auriez délégué ces travaux à une entreprise.

Contact fissures mur


Vos questions du jour concernant les fissure sur les murs des maisons :

  • Que faire en cas de fissures sur murs d’une maison ancienne ?
  • Faut-il acheter un appartement avec un mur fissuré ?
  • Une fissure sur mur extérieur est-elle dangereuse ?