Fissures en escalier : une forme de fissure caractéristique de désordres structurels

Dans les forme de fissures recensées sur les ouvrages, les fissures en escaliers sont celles qui sont les plus caractéristiques des désordres structurels, bien plus fréquemment que les fissures horizontales, verticales ou diagonales. En effet, elle traduisent le début d’un effet d’effondrement. Lorsqu’une fissure structurelle est découverte, il convient d’en déterminer cause et les actions à entreprendre.

Fissures en escalier

Que signifie une fissure en escalier ?

Une fissure en escalier possède cette forme car elle suit les éléments constitutifs de l’ouvrage sur lequel elle apparaît. La majorité des ouvrages modernes étant constitués d’éléments de forme rectangulaire, leur désolidarisation lors de désordres de tassements différentiels ou de fortes tensions structurelles, génère des fissures qui courent le long d’éléments tels que les parpaings, briques et autres blocs de béton, et reproduisent la forme de ces derniers.

Comment savoir si l’état des fissures en escalier est inquiétant ?

Les fissures en escalier évoluent ? Elles ont une amplitude de plus de deux millimètres en leur point d’ouverture le plus large ? Elles sont situées dans les angles des bâtiments ? Sur les façades extérieures ? Si vous avez un maximum de “oui” concernant la réponse à ces questions, les fissures que vous observez ont une très forte probabilité d’être structurelles et de nécessiter une intervention urgente. L’avis d’un expert chevronné et indépendant est un atout pour réagir au mieux face à des fissures en escalier.

Que faire en cas de fissures en escalier ?

En cas d’apparition de fissures en escalier, soyez pragmatique, faîtes rapidement analyser par un expert votre maison qui vous indiquera s’il y a danger structurel ou non. Si oui, évacuez votre maison le temps de faire consolider ou réparer les fissures.