Fissures dues à l’absence de fondations

L’absence de fondation est un facteur à fort risque d’apparition de fissures. La construction repose à même le sol et est soumis directement aux mouvements de sol. Sa stabilité est précaire. Il existe deux cas où l’on retrouve plus fréquemment que d’usage, l’absence de fondation : en auto-construction et sur les maisons très anciennes d’avant le XXème siècle. Dans le cas de l’auto-construction, c’est un manque de savoir et un non respect des règles de l’art qui provoque cet état de fait. Dans le cas des maisons avant le XXème siècle, les règles de construction n’étaient pas celles d’aujourd’hui et pour les maisons usuelles, ceux qui les construisaient faisaient bien moins cas de la nécessité de dimensionnement des fondations. Les murs étaient simplement enfoncés de quelques dizaines de centimètres dans le sol.

fissures absence fondations

Fissures en l’absence de fondation : des typologies de terrain augmentant le risque

Comme évoqué précédemment, la stabilité des ouvrages sans fondations est précaire. C’est pourquoi, sur des terrains à risques, la potentialité d’apparition de fissures est grande. Quels sont les terrains à risques ? Les terrains argileux, par exemple ; les terrains en pente ; les bords de falaises soumis à l’érosion ou bien encore les terrains non homogènes présentant des cavités disparates. Toutes ces typologies, si présentes sur un terrain où a été construit une maison sans fondations, sont des facteurs qui augmentent de manière significative le risque de fissuration.

Maison neuves sans fondations : est-ce possible ?

Il est désormais très rare de voir des maisons sans fondations. Hormis le cas de l’auto-construction par un non sachant, il est quasi impossible de retrouver des bâtiment sans fondations. Attention cependant, cela ne garantit pas que vous soyez pour autant prémuni des fissures du fait des fondations. En effet, adapter et dimensionner les fondations, avant construction, est loin d’être correctement réalisé par les constructeurs, encore aujourd’hui.

Maisons sans fondations : renforcer les fondations pour stopper les fissures

Si votre maison sans fondations présente des fissures, vous n’êtes pas condamnés à abandonner votre bien. Il existe aujourd’hui de nombreuses techniques de reprise en sous-oeuvre permettant de renforcer la structure de la maison et son assise. Pour déterminer la technique adéquate à votre cas, une étude géotechnique est nécessaire afin de déterminer la composition du sol et la méthodologie appropriée.

contact fissures absence fondation


Vos questions du jour concernant les fissures liées à l’absence de fondations :

  • Comment savoir si la fissure se situe sur un mur porteur ?
  • Quelle est la profondeur des fondations pour une maison à étage ?
  • Quelle est la norme de ferraillage des fondations d’une maison ?