Réapparition de fissures : origine non traitée ou nouveau facteur de déclenchement ?

Reapparition fissures

Des fissures qui réapparaissent sur un endroit précédemment fissuré peuvent se traduire de deux façons. Soit l’origine des fissures n’a pas été traitée lors de la première apparition, soit un nouvel événement, indépendant de celui qui a engendré les premières fissures est apparu et est à traiter. Les deux cas de figure permettent de souligner l’importance de la méthodologie dans le cas de fissures réapparues : déterminer l’origine des fissures, la traiter, mettre les fissures sous observation quelques temps pour s’assurer de leur stabilisation et en dernier lieu reprendre les embellissements.

Réapparition de fissures : “bouché n’est pas joué”

L’ancienne règle disparue du jeu de dames “Soufflé n’est pas joué”, permettait de jouer sans se soucier d’une de ses pièces sous la menace directe d’un pion adverse, quitte à la sacrifier. Certains propriétaires de maisons se permettent de la même façon de ne pas se soucier d’une fissure qui menace directement leur maison. Ils passent simplement un coup de mastic ou de peinture pour les boucher et les cacher. Mais l’analogie avec le jeu de dames continue et la fissure que vous avez laissé risque d’emporter votre maison et vous faire perdre la partie !

Réapparition de fissures : cas d’une acquisition

Lors de l’acquisition d’un bien, être vigilant aux endroits qui présentent des indices de reprise de fissures est important. Il est en effet tentant pour un propriétaire souhaitant vendre de réaliser des reprises superficielles des fissures afin que son logement ne soit pas dévalué et en tirer le meilleur prix. Le risque étant pour l’acquéreur de voir réapparaître rapidement les fissures et pour le vendeur d’être attaqué en justice dans le cadre d’un “dol”. Le dol consistant en la vente d’un bien comportant des désordres, volontairement cachés par le vendeur lors de la transaction.

Réapparition de fissures : comment réagir ?

Selon le cas, il y a différentes attitudes à avoir. Si vos fissures réapparaissent suite à des reprises réalisées par une entreprise que vous aviez missionnée pour solutionner les fissures, il faut faire de nouveau appel à cette entreprise dans le cadre de ses garanties. Si les fissures réapparaissent peu de temps après que vous ayez réalisé un rebouchage sur celles-ci, pensant qu’elles étaient stables, il vous faudra changer d’angle de vue et se poser la question de leur origine et cause réelles. Déterminer, dès le départ, la bonne cause et la bonne solution évite les déconvenues. Pour cela, un expert en pathologie du bâtiment est un atout.

Contact réapparition fissures