Le recours assurantiel en cas de fissures

Recours assurance fissures

Confronté à des fissures, les propriétaires de maison ont souvent comme bon réflexe, de solliciter leur assurance. Cependant, ils sont parfois déçus d’obtenir une fin de non recevoir. Dans quels cas pouvez-vous faire prendre à charge les réparations de vos fissures sur votre maison ? Quelle assurance devez-vous solliciter ?

Le recours dans le cadre de catastrophes naturelles via l’assurance habitation

Si vos fissures sont consécutives à un épisode reconnu officiellement par l’état comme catastrophe naturelle, par décret ministériel, vous pouvez solliciter une prise à charge par le biais de votre assurance habitation. Vous devez respecter un formalisme précis : un courrier recommandé doit être envoyé à votre assureur dans les dix jours suivant la parution au journal officiel du décret de catastrophe naturelle, afin d’ouvrir un dossier et initier la procédure. Tout savoir sur le recours en catastrophe naturelle pour des fissures sur une maison ici.

Le recours en garantie décennale

Si votre maison a été construite il y a moins de 10 ans, vous pouvez solliciter l’assurance dommages-ouvrage. Celle-ci devrait être en mesure de vous dédommager. Elle couvre, pendant la durée de la garantie décennale, les dommages compromettant la solidité de l’ouvrage et relevant de celle-ci, y compris ceux provenant d’un vice du sol. Toutes les informations sur le recours en garantie décennale en cliquant-ici.

Le recours à l’assurance d’un tiers responsable

Vos fissures sont dues à un tiers externe ? Un voisin ayant réalisé des travaux ? Vous pouvez solliciter le responsable ciblé pour obtenir réparation. Dans un premier temps, vous pouvez solliciter la personne par courrier pour l’informer des dégâts occasionnés dont elle est responsable. Sans réponse adéquate de sa part, vous pouvez envisager une action graduelle. D’abord, la convier à une expertise in situ pour faire le jour sur l’état et la cause des fissures. Durant cette expertise, il est probable que cette personne soit accompagné par un représentant de son assurance, pour indiquer si l’assurance couvre ou non ces désordres. Ensuite, sans obtention de la réparation, il reste le recours judiciaire.

Contact recours assurance fissures