Blog

Salbris : locataires dans une maison fissurée

Depuis 15 ans, ce couple vit dans un logement social de 100m² à Salbris dans le Loir-et-Cher. Avec sa compagne, ils sont une petite fille de 3 ans. Ce logement était parfait jusqu’à la première apparition de fissures il y a deux ans. De la moisissure est également apparue sur les murs. Cela serait dû à une inondation. Le sol s’affaisse, ce qui fait bouger la maison.

Locataire et bailleur : les fissures peuvent-elles constituer un motif de relogement ?

  • La dégradation de la maison a commencé avec des taches de moisissures
  • Puis des fissures sont apparues dans le salon, et petit à petit dans toutes les pièces de la maison
  • Les locataires ont donc contacté le bailleur social pour expliquer les désordres
  • Le bailleur a constaté les dégâts en 2016 et ce n’est qu’en 2018 qu’un maçon est intervenu pour combler les fissures extérieures
  • Selon les locataires, il s’agit d’une solution temporaire
  • Le couple souhaite alors un relogement à cause de ces fissures
  • Le bailleur refuse, car selon lui, les fissures ne sont pas dangereuses
  • Toujours selon le bailleur, le couple aurait dégradé le logement et bouché les aérations
  • Les locataires nient ces propos qui seraient une excuse pour refuser le relogement
  • Désormais, les locataires sont dans l’attente de savoir si un autre logement pourra leur être attribué
  • L’attente peut se faire longue pour ce couple qui regarde semaine après semaine les fissures s’agrandir

Posté par :



Lamy Expertise

À propos de Lamy Expertise :

Acteur majeur de l'expertise immobilière depuis 30 ans, LAMY Expertise éclaire et sécurise les décisions des particuliers. LAMY intervient partout en France et en Europe, en toute indépendance des groupes immobiliers ou financiers pour aider les particuliers sur les plans technique, économique et environnemental, mais aussi les professionnels, les entreprises et les tribunaux.